conférence à St Suliac "l'estuaire de la Rance : vers une catastrophe environnementale inéluctable"

16-07-2014

 

Il y avait environ 120 personnes à St Suliac, comme à St Samson. Avec les conférences précédentes de Dinan, Plouër, Pleudihen et La Richardais, ce sont maintenant près de 1000 personnes qui se sont déplacées pour écouter les conférences d’Henri Thébault.

Finies les controverses, et l’affirmation que l’estuaire de la Rance s’envase comme les autres estuaires bretons.
Les participants ont bien fait la différence entre l’opération de vidage du piège du Lyvet annoncée par COEUR Emeraude pour cet hiver, et la mise en œuvre d’un plan durable de gestion des sédiments tel que proposé par la Commission Estuaire pour réhabiliter durablement les usages côtiers dans l’estuaire.
Ils ont compris que cette opération dite Lyvet 2, conçue dans un contexte de minimisation des impacts du barrage est insuffisante pour faire régresser l’envasement et restaurer la navigation jusqu’à Dinan.
Sans mise en œuvre d’un plan durable de gestion des sédiments, les bancs de vase qui ont atteint la cote 9 m dans la plaine de Mordreuc vont continuer à progresser et le port de Dinan sera bientôt réservé aux kayaks.
Les riverains sont réellement préoccupés par l’envasement de l’estuaire et ses conséquences sur la navigation et les usages côtiers.

A St Suliac, l’assistance s’est montrée préoccupée par les difficultés pour faire avancer le projet : « Quels sont vos moyens de pression pour agir ? », « Y a-t-il des moyens judiciaires ? ».
Des questions ont également été posées sur « le rôle de COEUR, comment lutter contre cet acteur officiel qui manque d’objectivité, dont l’efficacité est douteuse et les salariés n’ont qu’un souci, la survie de leur organisme ? »
Pour Jean-Francis Richeux, maire de St Père Marc en Poulet :
- Il y a conflit d’intérêt entre COEUR et EDF, par exemple le secrétaire de COEUR étant le directeur du barrage,
- les maires de l’estuaire ont pris conscience du manque de résultat de CŒUR pour le dévaser et se sont donc unis en collectif, et d’ores et déjà trois communes ont décidé de quitter l’association

voir également les compte rendus de la presse de ces conférences  en cliquant ici


l'assistance à St Suliac

 

 

 

Page précédente : Adhésion