Le projet d'usine marémotrice sur la SEVERN en Grande Bretagne en cours d’instruction ira-t-il jusqu'au bout ?

12-07-2013

Les associations anglaises constatent une grande différence entre la communication officielle d’EDF et la réalité sur le terrain.

Un projet de barrage sur la SEVERN, bien plus important que celui de la Rance, est en cours d’instruction par les parlementaires britanniques. Une décision sur l'avenir du projet devrait être prise par le Gouvernement Britannique cet été 2013.

Au cours de cette instruction, EDF a témoigné de l’expérience du barrage de la Rance. Ses réponses aux questions des parlementaires britanniques, consignées par écrit, donnent une image positive de l’impact environnemental de l’usine marémotrice.

Soucieuses des conséquences de ce projet gigantesque (18 km de long, 1026 turbines, production électrique prévue représentant 5% de la consommation d'électricité du Royaume Uni), des associations de défense de l’environnement parmi lesquelles Severn Rivers Trust, ont pris l’initiative de venir enquêter par elles-mêmes sur le barrage de la Rance et de tourner un film au cours du printemps 2013. Elles en ont conclu qu’il y avait une grande différence entre la communication officielle d’EDF et la réalité sur le terrain.

Lors de la présentation de leurs constatations aux parlementaires britanniques en juin 2013, le Président Charles Walker, a remercié les associations d’avoir porté à leur connaissance "les effets dévastateurs de l’expérience du barrage de la Rance", et a décidé de demander l’abandon du projet.

Pour vous permettre une juste appréciation de ce dossier qui a fait l’objet de quelques articles dans la presse française, vous trouverez ci-joint en cliquant sur les titres :

- un lien pour visionner le film tourné par la Severn Rivers Trust

- une note de Jonathan White severn-j.white-afp, Président de la Severn Rivers Trust adressée à l’Agence France Presse

- deux communiqués transmis par les associations britanniques à l’Agence France Presse : le communiqué original de la Severn Rivers Trust en anglais severn-gb.pdf et en français severn-f.pdf, et le communiqué de Wildflow & Wetlands Trust severn-wwt.pdf, une autre association environnementale.

Page précédente : Adhésion