Restrictions de navigation en Rance

13-10-2016

Les incidents de navigation sont de plus en plus fréquents en Rance, en particulier aux abords de l'écluse du Chatelier. C'est la conséqence de l'envasement de l'estuaire, de l'inefficacité du piège de Lyvet, et également du non-respect par EDF des hauteurs d'eau que l'entreprise programme pourtant chaque semaine. Des bateaux avec des tirants d'eau voisins de 1m50 se sont  échoués dimanche 11 septembre 2016. Quelques jours plus tard, la Subdivison Canal d'Ille et Rance de la région Bretagne a publié un avis de restrictions des conditions de navigation entre Plouër et Lyvet, limitant à 1 mètre le tirant d'eau des navires quand la cote aval descend à 8m50 à St-Suliac. Les navires d'un tirant d'eau supérieur à 1m devront quant à eux, avant de s'engager plus en amont, entrer en contact à l'écluse du Chatelier afin de vérifier si les conditions sont réunies pour leur passage.

En réaction à cette situation, Rance Environnement a adressé un courrier à la DDTM 35 (Délégation à la mer et au littoral) et à la Direction déléguée aux voies navigables de la région Bretagne pour savoir si des actions concrètes étaient envisagées afin de rétablir rapidement la continuité des conditions de navigation en Rance.

Au sujet de la navigation en Rance, voir également l'article publié ce mois d'octobre 2016 par Albert Brel sur son blog de Figaro Nautisme, article intitulé “Estuaire de la Rance : la navigation est-elle menacée ?”.

Albert Brel / Figaro Nautisme / Octobre 2016

Un des bateaux échoués en septembre devant l'écluse du Chatelier

Page précédente : Adhésion