Rance-Environnement participe au Docob Natura 2000 Estuaire de la Rance

15-12-2011

Natura 2000 et Rance-Environnement

Rance-Environnement est fondamentalement d’accord avec les objectifs de Natura 2000 : préserver la biodiversité et valoriser le patrimoine naturel des territoires dans l’esprit du développement durable.
Notre association suit avec beaucoup d’intérêt sa mise en œuvre sur l’estuaire de la Rance. Elle est membre du Comité de Pilotage et s’est engagée à participer aux différents groupes de travail pour l’élaboration du Docob.
Cependant, une inquiétude demeure quant à sa mise en œuvre sur le domaine public maritime de l’estuaire (le DPM). Devenu « bassin maritime » de l’usine marémotrice, le DPM de l’estuaire n’a plus une évolution naturelle. L’estran, fortement réduit, se transforme en herbus colonisés par des végétations terrestres (il y pousse des arbustes, voire des chênes).
Basé sur un inventaire réalisé en 2003, Natura 2000 a classé des zones du DPM en «habitats terrestres ». Un grand danger, inacceptable à nos yeux et à celui des riverains dans leur majorité, serait de figer cette situation et d’interdire la réhabilitation de l’estran pour lui redonner ses usages maritimes. Ceci serait d’ailleurs contradictoire au principe du développement durable mis en avant par Natura 2000.

Natura 2000 ne doit pas empêcher la restauration du caractère maritime de l’estuaire, il doit au contraire la favoriser !

Pour illustrer cette position, quelques photos montrant la transformation de l'estran en herbus terrestres.

le haut de grève est envahi par les espèces terrestres, la salicorne implante ses racines profondes

les algues vertes favorisent en séchant l'enracinement des plantes halophiles mais aussi des graminées

l'estran est devenu un pré salé où les espèces terrestres peuvent prospérer

cette photo prise lors d'une marée de 12,5 m montre explicitement la dégradation : la plage sableuse est remplacée par des graminées et même des arbustes !

Page précédente : Adhésion